2 oct. 2016

Pourtant, la terrasse est belle

Mais que fait la jardinière-blogueuse ?


Plus d'un mois et demi sans avoir publié le moindre article. Aucune nouvelle. N'aurait-elle rien à raconter ? Peut-être que là-haut, au 5ème étage, la nature s'est endormie ? 















 Et pourtant non


Depuis la fin août, des fleurs aux couleurs douces et tendres se pavanent, formant autant de bars à nectar pour les butineuses qui se bousculent au portillon. 










Alors, quelles sont les raisons de ce silence ?




Tout simplement le manque de temps. 
Alors c'est décidé, aujourd'hui je me pose et partage une galerie de photos pour vous prouver que la terrasse n'est pas dans un état d'abandon avancé et que la jardinière en herbe a mis beaucoup de cœur à l'ouvrage.

Burgundy Ice est toujours en floraison à l'heure qu'il est, et son feuillage est resté très sain :

Jardin de Granville, moins florifère qu'en juin et juillet, mais des roses toujours aussi magnifiques et délicieusement parfumées.



Dentelaire du Cap








Félicia

Rodin n'a fait aucun break. Sa floraison est continue depuis juin.







Gruss an Aachen












Prince Jardinier. 2 mètre de haut, de superbes fleurs au parfum sucré et divin. 


Calizia


Sans oublier ... Concours Lépine !

15 août 2016

Si j'avais un jardin...

c'est certain, j'abuserai de Thalictrum !

Délicat et fragile, mais en apparence seulement, car il n'exige que peu d'entretien ou d'attention.



J'aime son côté aérien, léger et graphique à la fois. 



Pour ma terrasse j'ai opté pour le Thalictrum actaeifolium Perfume Star qui ne dépasse pas 80 cm de haut (petit espace oblige !). Son feuillage vert bleuté accompagne  une gracieuse brume de pompons étoilés allant du blanc au lilas.

A l'ombre du rosier Madame Alfred Carrière et en compagnie du géranium Johnson Blue, il s'installe doucement mais sûrement.

26 juin 2016

Aucune raison de se plaindre

Un printemps à la météo chagrine et chaotique. 
Un été qui débute (officiellement sur le calendrier) et pourtant il fait frais aujourd'hui (18°), le ciel a laissé entrevoir quelques rayons de soleil ce matin mais le voici devenu menaçant et une averse vient de déposer quelques gouttes sur la terrasse.

Malgré tout, aucune raison de se plaindre, même si les floraisons 2016 sont bien moins généreuses et opulentes que 2015, Dame Nature fait de son mieux et c'est toujours magnifique, alors place à la contemplation ! 

'Mon Jardin et Ma Maison' a démontré une belle résistance aux intempéries, aux écarts de températures et à l'absence de soleil.






Des clématites ont commencé leur floraison quand d'autres n'ont encore rien donné. D'ailleurs je suis incapable de localiser The President. Bien étrange car c'était la première à dévoiler ses fleurs les années précédentes. J'ai bien peur de l'avoir jeté par erreur. Un truc impensable !!!

Piilu, Diana's Delight, Hagley Hybrid, Etoile Violette, Blue Angel


Princess Diana


Jardin de Granville





Louis Blériot qui attire les butineuses tout au long de la journée


Géranium himalayense 'Double Jewel' sur fond de The Fairy
Johnson Blue (ou Rozanne, le doute persiste)


Calizia

Concours Lépine


Ghislaine de Féligonde

Sommerwind

L'infatigable Lady of Shalott


Calystegia







Burgundy Ice. Toutes les roses qui avaient mal résisté à la pluie ont été coupées et la relève est déjà là !



Prince Jardinier (une rose magnifique, un parfum puissant mais des tiges beaucoup trop rigides. Je ne suis pas fan. Je pense que ce type de rosier a plus sa place dans un 'vrai' jardin.
Et je vais vous laisser sur des notes gourmandes... car la cueillette est imminente !